Informations de Contact

Kinshasa, RDC

Nous sommes disponibles 24/ 7. Appelez maintenant.

La deuxième audience de l’affaire du viol sur une mineure de 13 ans aura lieu ce mercredi 27 Novembre au tribunal militaire de Ndolo. Elle intervient après l’examen de la saisine et l’identification du prévenu par le tribunal le 20 Novembre dernier. 

“Nous avons comparu en tant que partie civile. Le tribunal a examiné la saisine et a procédé à l’identification du prévenu, mais sur demande des avocats de la partie prévenue, le tribunal a renvoyé l’affaire à la huitaine pour permettre à celle-ci de constituer les pièces du dossier“, avait déclaré Me Chris Shematsi lors de la dernière audience.

Contexte 

images (2)

La victime a été violée par un collègue de son père, âgé de 63 ans actuellement détenu à la prison militaire de Ndolo. Le prévenu étant plus gradé que le père de la victime, a joué avec ce titre pour faire taire la fille qui, ne pouvant plus se retenir s’est confiée à Emmanuella Zandi, activiste des droits des femmes et coordinatrice de l’ONG “ma voisine”. La scène s’est déroulé dans un camp militaire à N’sele où réside la famille.

Celui qui a commis le viol sur ma fille est un proche de ma famille. Nous portons un nom commun, sa femme et la mienne aussi porte un nom commun. Il est plus gradé que moi au sein de l’armée” a dit le père de la victime.

La victime a essayé de mettre fin à sa vie après avoir constaté  qu’elle était en enceinte alors qu’elle venait juste de voir ses premières règles.

Afia Mama, Creeij asbl et Ma voisine se sont engagées à soutenir la petite fille en collaboration avec un cabinet des avocats et l’union congolaise des femmes des médias.

Share:

administrator

Lynn Mazianda est une Journaliste-Blogueuse oeuvrant à Kinshasa depuis 2017. Elle est intéressée par les questions liées à la Santé de la femme, la société et les NTIC

Laisser un commentaire