Informations de Contact

Kinshasa, RDC

Nous sommes disponibles 24/ 7. Appelez maintenant.

Originaire de Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï Oriental, Rachel Ntumba Mbikayi a remporté récemment la 5ème édition du ”Prix Jeune Femme Journaliste’’. Elle est primée par l’Union Congolaise des femmes des médias (UCOFEM), pour sa production « des femmes qui font des métiers dit des hommes », diffusée à la radio télévision Happy day. La jeune femme s’est exprimé, quelques jours après son sacre, pour lancer un message à l’endroit de la femme congolaise en général et particulièrement celle du Kasaï oriental.

«Le choix porté sur ce sujet est justifié par la rareté des ingénieures à Mbuji-Mayi. La femme dont il est question dans le reportage est la seule que j’ai rencontré et qui exerce ce métier dit des hommes», explique Rachel Ntumba Mbikayi.


Puisant sa motivation dans la campagne sensibilisation “Media4Women” menée par l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM) dans les institutions académiques durant le mois de mars, Rachel Ntumba draine derrière elle cinq ans d’expérience dans la profession. C’est en 2018 qu’elle a rejoint la RTHD. Femme forte, Rachel espère voir plus des femmes percer dans les médias.

«À la femme des médias de mon pays la RDC et celle de ma province, je lui dirai de ne pas se sous-estimer. Nous pouvons faire mieux, à condition d’être déterminées», assure-t-elle.

Pour rappel, le “Prix Jeune Femme Journaliste”, 5ème édition, a été décerné le dimanche 03 mai 2020 dans les studios de la chaîne de télévision B-one. Cette édition 2020 était axée sur les droits des femmes et l’égalité des sexes. Pour la première fois, les bloggeuses avaient compéti aux côtés des journalistes. Les gagnantes ont été sélectionnées par un jury composé d’un parterre de représentants des partenaires ainsi que des personnalités d’UCOFEM.

JEANPY KABONGO depuis Mbujimayi

Share:

administrator

Lynn Mazianda est une Journaliste-Blogueuse oeuvrant à Kinshasa depuis 2017. Elle est intéressée par les questions liées à la Santé de la femme, la société et les NTIC

Laisser un commentaire