Informations de Contact

Kinshasa, RDC

Nous sommes disponibles 24/ 7. Appelez maintenant.

«La voix de la Femme», jeune Association sans but non-lucratif en République démocratique du Congo, s’engage à soutenir les démunis et contribuer au développement de la jeunesse congolaise en général et la jeunesse féminine en particulier. La concrétisation de cet objectif, souligne Keren Lomata, présidente de cette ASBL, n’est pas une mince affaire. Pour y arriver, il faudrait surmonter plusieurs obstacles.

«Les femmes congolaises ne croient plus en elles à cause de stéréotypes et préjugés liés à leur personne», regrette-t-elle ajoutant qu’une certaine opinion a voulu faire croire aux femmes qu’elles doivent obligatoirement être sous la dépendance des hommes. Voilà le défi de Keren Lomata, briser ce stéréotype.

Keren Lomata

Bien que difficile, elle ne compte nullement baisser les bras. Keren Lomata encourage les femmes maltraitées à ne jamais se sous-estimer afin de réaliser leurs rêves.

«Les femmes doivent croire en elles-mêmes et avoir de l’espoir. L’autonomie est une obligation et la seule façon d’être autonome c’est par la connaissance et l’apprentissage», soutient -elle.

Dans son vécu, Lomata est une femme ayant le cœur sur la main, des qualités héritées de sa mère. «J’ai toujours fait montre de cette compassion naturelle envers les autres. Depuis toute petite, ma mère m’envoyait déposer des dons, visiter les vieillards, les orphelins et les prisonniers et ce, chaque année. En 2012, l’idée m’est venue de mettre sur pied une ONG afin d’aider principalement les orphelines», explique l’amie des abandonnés.

Forum Youth Engagement

Outre le social, Keren Lomata et son équipe s’emploient à l’instruction et à l’éducation, socle du développement de l’Afrique, elle l’explique en ces termes:

«L’éducation n’est pas prioritaire dans les pays africains. Ceci impacte négativement le développement de nos nations. Le grand défi de l’Afrique actuellement, c’est l’éducation car seule une prise de conscience pourra permettre d’évoluer et espérer un bon développement».

1er forum “Youth Engagement”

Egalement coordonnatrice du forum Youth Engagement, elle a organisé son premier forum le 14 mars. Réunissant plusieurs leaders d’opinion et des jeunes, ce forum a abordé la question du développement, de la participation et l’entrepreneuriat des jeunes en RDC.

Share:

administrator

Lynn Mazianda est une Journaliste-Blogueuse oeuvrant à Kinshasa depuis 2017. Elle est intéressée par les questions liées à la Santé de la femme, la société et les NTIC

Laisser un commentaire