Informations de Contact

Kinshasa, RDC

Nous sommes disponibles 24/ 7. Appelez maintenant.

Lauréate du prix Découverte RFI 2019, Cécile Banza est l’une des jeunes artistes qui porte haut l’étendard de la musique congolaise dans le monde. En cette période de crise sanitaire, elle invite les Congolais au respect de gestes barrières et autres consignes de l’Organisation mondiale de la santé.

Une mixture mélodieuse de ngbandi, de français, de lingala et d’anglais, tel est la sauce mielleuse de Céline Banza. Sa musique, déjà appréciée de par le monde, peint autrement sa culture, loin des clichés erronées.

«Dès le départ, je devais travailler sur la musique de divertissement de mon peuple et pour ça, il fallait que je retourne vers mes origines, rencontrer ceux de mon village, principalement les musiciens et (ré)apprendre notre culture».

Chanter en Ngbandi est une manière pour Banza de vendre sa culture et son peuple. Faisant d’une pierre deux coups, elle s’est, au passage, perfectionné dans le maniement de cette langue.

Sa musique raconte principalement sa vie et ce qui l’entoure. L’artiste membre du label Bomayé Musik rêve grand, déjà auteure de deux singles : Tere Mbi et Na Mileli, elle projette son premier album, “Praefatio”, est annoncé pour très bientôt.

Passée par l’Institut national des arts, elle y a décroché un diplôme en ethnomusicologie. Son amour pour les arts, Céline Banza le puise de ses faibles enfances. Passion qu’elle a ensuite nourrie en côtoyant des rappeurs et danseurs aux studios Kabakos qui sont devenus aujourd’hui de grands chorégraphes et musiciens. Cependant, le chemin n’a pas été sans épine. Céline Banda a dû résister aux pressions de la famille.

«J’ai commencé à l’école puis dans les chorales de mon église. C’est lors de mon passage à l’alliance française de Kisangani en 2013-2014 que j’ai décidé d’entamer une carrière musicale après avoir partagé la même scène avec des artistes rappeurs et danseurs des studios Kabakos», explique-t-elle.

Céline Banza se rappelle cependant que cette décision n’avait pas plus dans la famille. «C’était un choix inacceptable», se rappelle-t-elle. Seul son père s’est montré plutôt conciliant, malheureusement il est décédé très tôt.

«J’ai donc été victime de plusieurs refus et de plusieurs coups mais, j’étais très têtue, forte et décidée à suivre mon chemin».

Le prix découverte RFI 2019

En remportant, l’an dernier, le Prix Découvertes RFI 2019, Céline Banza a réussi à se faire connaître au monde. Et pourtant, Céline a hésité avant de mordre à l’hameçon.

«J’ai postulé à la dernière minute avec un étrange mélange de doutes et de courage. Intérieurement, je me sentais incapable. Mais à l’extérieur, rien n’augurait une éventuelle victoire d’autant plus que j’étais la seule finalistes n’ayant des sons ou vidéos sur les plateformes digitale», rappelle-t-elle.

Ce concours Découvertes de la RFI est organisé chaque année afin de promouvoir les jeunes talents des musiques africaines.

Share:

administrator

Lynn Mazianda est une Journaliste-Blogueuse oeuvrant à Kinshasa depuis 2017. Elle est intéressée par les questions liées à la Santé de la femme, la société et les NTIC

6 Comments

  • Number One Fan!, 13 mai 2020 @ 16 h 10 min Reply

    Dès les premières notes, on sent le talent pur! Va plus loin et honore notre pays, et surtout notre peuple! T’es ma star ⭐️

  • Lute, 13 mai 2020 @ 1 h 21 min Reply

    Bravo celine tu fait la fierté du congo et de plusieurs artiste féminin, Dieu te garde et je te souhaite plien de succès dans ta carrière much love ma star

    • LA SAMBA NEWS, 13 mai 2020 @ 1 h 27 min Reply

      Merci beaucoup
      Message transmis

    • Celine Banza, 13 mai 2020 @ 12 h 08 min Reply

      Merci pour ce gentil retour. Dieu te garde aussi !

  • Oualembo, 12 mai 2020 @ 18 h 16 min Reply

    Tu es une étoile brillante ma Céline,tes mélodies me manques.Bonne vent pour ta carrière et je serai toujours la à te soutenir de près ou de loin.On est ensembles, je t’attends à L’IFC de Brazzaville avec beaucoup d’impatience. Bisou

    • LA SAMBA NEWS, 13 mai 2020 @ 0 h 59 min Reply

      Merci beaucoup
      Message arrivé

Laisser un commentaire